No hay ladrón que por bien no venga

Le théâtre Estudio 3, avec une capacité pour environ 60 spectateurs. En fait, une école dirigée par l’acteur argentin Agustin Bellusci dans le « Barrio de las Letras » (Quartier des lettres). Les anciens élèves du centre produissent eux mêmes des pièces et les représentent pour les nombreux amateurs du théâtre indépendant, en recueillant souvent de bonnes critiques. Alors que la plupart des acteurs ont d’autres emplois ils ont, quand même, continué à fonctionner comme une société stable.

Quoi?

Dans la saison 2012 ils ont répresenté la pièce Pas tous des voleurs viennent de nuire (Non tutti i ladri vengono a nuocere).
Une comédie de l’auteur italien Dario Fo. Selon mes infos, le seul comédien du monde qui a reçu le prix Nobel de littérature. Pas sans raison, Fo utilise l’humour pour faire un portrait pointu la société italienne. Et, comme il ressort clairement dans la version de Estudio3, les Italiens ne sont pas si differents…

Quand et comment.

On a enregistré définitivement la pièce avec l’aide de Kiko Reinoso le 26 Octobre 2013 en employant des cameras HD Panasonic et enregistreurs de son Tascam. C’était un samedi et la salle était comble malgre le match de football entre le FC Barcelone et le Real Madrid. C’était une bonne soirée, les acteurs avaient déjà poli la representation et le public s’est acroché dès le début.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *